Diffusion du Paquet Intégré de Services d’ ANJE

1-Contexte et justification

La Région du Sahel est l’une des région les plus touchées par la malnutrition au Burkina Faso. La situation y est alarmante, avec un taux de malnutrition aiguë globale à 11,7% (au-dessus du seuil d’alerte) et de malnutrition chronique à 43% (au-dessus du seuil d’urgence). Cela veut dire que plus d’un enfant sur dix risque sa vie : 53% des décès d’enfants interviennent sur un terrain de malnutrition. Cela veut dire aussi que presque un enfant sur deux au Sahel a un retard de croissance, qui entrave son développement physique et intellectuel, en faisant de lui un adulte de corpulence plus petite et au niveau intellectuel plus faible, plus vulnérable aux maladies. En outre une femme ayant souffert de malnutrition mettra au monde un enfant qui pourra plus facilement basculer dans la malnutrition à son tour. Face à cette situation, Help a mis en place le Projet de Difusion du Paquet Intégré des Services d’ANJE.

L’avenir d’un enfant se joue en ces 1000 premiers jours. Une mère qui a une alimentation variée et équilibrée durant sa grossesse et son allaitement non seulement donnera la vie à un bébé bien portant, mais aussi sa pratique de l’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de vie permettra à l’enfant de bénéficier d’un lait riche en substances nutritives et anticorps pour le protéger des maladies. À partir de l’âge de 6 mois, la diversification alimentaire garantit à l’enfant tous les éléments nutritifs nécessaires à son développement, lui permettant d’éviter la malnutrition et d’être plus résistant aux maladies.

Ce projet, cofinancé par l’UNICEF et par l’ONG Help, débuté en juillet 2015, sera conduit dans 28 aires de santé des Districts Sanitaires de Dori et de Sebba. La fin du projet est prévu pour juin 2015

2-Objectif général

Ce projet est initier l’offre d’un paquet intégré de services d’ANJE à 9.210 femmes enceintes et 18.453 mères d’enfants de 0 à 23 mois dans les DS de Dori et de Sebba, dans un horizon temporel de 12 mois.

3- Résultats attendus

Le projet vise à initier la mise en œuvre de la stratégie ANJE en vue de son appropriation par les acteurs du système de santé et les communautés, ce qui sera rendu possible à travers les deux résultats suivants :

Résultat 1 : D’ici fin Juin 2016, 56 prestataires de santé, 5 OBCE, 369 agents de santé à base communautaire, 738 personnes ressources volontaires, au niveau des DS de Dori et de Sebba délivrent un Paquet Intégré des Services d’ANJE (PISA)  :

  • Ind. 1 : d’ici fin Juin 2016, au moins 56 prestataires de santé dans 28 formations sanitaires sont orientés sur l’utilisation de l’aide-mémoire PISA ;
  • Ind. 2 : d’ici fin Juin 2016, 5 OBCE assurent le suivi/supervision des activités des 369 ASBC dans la promotion des bonnes pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) dans les districts sanitaires de Dori et Sebba

Résultat 2 : D’ici fin Juin 2016, 2.405 femmes enceintes et 18.452 mères d’enfants de 0 à 23 mois, au niveau des DS de Dori et de Sebba, bénéficient du Paquet Intégré des Services d’ANJE  :

  • Ind. 1 : d’ici fin Juin 2016, 1.844 groupes d’apprentissage de femmes enceintes et allaitantes (soit 15 femmes par groupe) sont établis pour la promotion des pratiques optimales d’ANJE dans les 103 villages ciblés des districts sanitaires de Dori et Sebba
  • Ind. 2 : d’ici fin Juin 2016, au moins 90% des séances d’apprentissage sur l’ANJE planifiées mensuellement au profit des femmes enceintes et des mères d’enfants âgés de 6 - 23 mois sont réalisées
  • Ind. 3 : d’ici fin Juin 2016 au moins 80% des femmes enceintes et des mères d’enfants âgés de 0 - 23 mois attendues participent aux séances d’apprentissage sur l’ANJE planifiées mensuellement

4-Activités à réaliser

 Pusieurs activités permettront l’atteinte de l’objectif visé. Les principales activités sont :

- La conduite d’un diagnostic sur l’état des lieux des pratiques alimentaires chez les enfants de 0 à 23 mois et les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que des ingrédients localement disponibles et utilisés dans l’alimentation des jeunes enfants ;

- La mise en place de Groupes d’Apprentissage et Suivi des Pratiques d’ANJE (GASPA) à bénéfice de 9.210 femmes enceintes et 18.453 mères d’enfants de 0-2 ans dans 103 villages des 28 aires de santé concernées. Ces groupes, qui se réuniront une fois par mois, seront animés par les Agents de Santé à Base Communautaire (ASBC) et permettront non seulement la diffusion des bonnes pratiques alimentaires pour les femmes et les enfants, mais seront aussi l’occasion pour effectuer des démonstrations de préparation de bouillie enrichie à base d’ingrédients locaux ainsi que le dépistage de la malnutrition aiguë ;

- La formation et l’appui à 300 femmes pour initier des activités de production allant dans le sens de la diversification alimentaire (maraîchage, petit élevage) ;

- Une série d’activités d’information, sensibilisation et communication à l’endroit des leaders communautaires et religieux et à la population générale par des animations, causeries, spectacles de théâtre ;

- La formation de 369 Agents de Santé à Base Communautaire (ASBC), 738 Personnes-Ressources Volontaires (PRV) et du personnel de 5 OBC-E sur la stratégie ANJE, afin de renforcer leur rôle d’acteurs de premier plan dans la santé des populations dans les communautés. En effet, ce sont eux qui sont appelés à mettre en œuvre le paquet d’activités, avec la supervision et l’appui technique des agents du système de santé et du personnel Help.

- La tenue régulière des cadres de concertation et d’échange entre les acteurs et les bénéficiaires, ainsi que des instances de partage avec les autorités administratives et sanitaires.

 

Mot de la Directrice Pays de Help
La vision de Help est un monde où tous les hommes, femmes et enfants peuvent vivre de manière autonome dans la dignité, la paix et la sécurité. Le contexte du Burkina Faso est marqué par un indice de (...)